Archives de Catégorie: Texte

Au bled

« -Tu vas au bled maîtresse? » J’ai demandé ce que c’était le bled. Ben, le bled quoi. Tout le monde y va. Mais c’est où le bled? Apparemment, difficile d’en donner une définition. C’est loin, il fait chaud, ça dure longtemps

Au bled

« -Tu vas au bled maîtresse? » J’ai demandé ce que c’était le bled. Ben, le bled quoi. Tout le monde y va. Mais c’est où le bled? Apparemment, difficile d’en donner une définition. C’est loin, il fait chaud, ça dure longtemps

K.O. debout

Solal dessine énormément, il produit beaucoup. Des brouillons, des essais et des griffonnages. Avec le temps, je me suis habituée, je devrais le savoir, mais il m’étonne régulièrement. Il m’amène des chefs-d’œuvre. À chaque fois, je m’arrête pour lui dire

K.O. debout

Solal dessine énormément, il produit beaucoup. Des brouillons, des essais et des griffonnages. Avec le temps, je me suis habituée, je devrais le savoir, mais il m’étonne régulièrement. Il m’amène des chefs-d’œuvre. À chaque fois, je m’arrête pour lui dire

Magot

En fait, ce que les élèves adorent par-dessus tout, par-dessus les projets, par-dessus les actions, c’est manger des sandwiches et faire des pique-niques. C’est vendredi dans deux jours et ils m’en parlent tellement, depuis une semaine, que je dois faire

Magot

En fait, ce que les élèves adorent par-dessus tout, par-dessus les projets, par-dessus les actions, c’est manger des sandwiches et faire des pique-niques. C’est vendredi dans deux jours et ils m’en parlent tellement, depuis une semaine, que je dois faire

Vérification

« -Maîtresse, hein que les garçons y peuvent mettre aussi des robes comme Spiderman, si y veulent? -Oui. -Ah, tu vois, c’est c’que j’te disais. » source image: http://www.amystein.com/#/halloween-in-harlem/

Vérification

« -Maîtresse, hein que les garçons y peuvent mettre aussi des robes comme Spiderman, si y veulent? -Oui. -Ah, tu vois, c’est c’que j’te disais. » source image: http://www.amystein.com/#/halloween-in-harlem/

Compte-rendu

Ce matin, je suis allée dans une maternelle voisine, pour amener des futurs élèves faire une visite, voir la classe des autres, la cantine des autres, la cour des autres. Le semblable différent des autres. En revenant, une petite heure

Compte-rendu

Ce matin, je suis allée dans une maternelle voisine, pour amener des futurs élèves faire une visite, voir la classe des autres, la cantine des autres, la cour des autres. Le semblable différent des autres. En revenant, une petite heure

Cercle vicieux

« -Au férié j’ai rien appris maîtresse. En plus, au férié il pleut toujours elle dit ma mère. -Ah, ben alors, c’est bien! T’es content de revenir à l’école. -Non, j’suis fatigué des fériés. » Heureusement, c’est le week-end, on va pouvoir

Cercle vicieux

« -Au férié j’ai rien appris maîtresse. En plus, au férié il pleut toujours elle dit ma mère. -Ah, ben alors, c’est bien! T’es content de revenir à l’école. -Non, j’suis fatigué des fériés. » Heureusement, c’est le week-end, on va pouvoir

Se taire

La lessive, les courses, la déclaration de revenus, la poubelle, le réveil pour demain, les mails non-lus, les moutons sous les meubles, le reste. La vie de tous les jours, que chacun se coltine à ses détails personnels près. Les élèves

Se taire

La lessive, les courses, la déclaration de revenus, la poubelle, le réveil pour demain, les mails non-lus, les moutons sous les meubles, le reste. La vie de tous les jours, que chacun se coltine à ses détails personnels près. Les élèves