Articles Tagués: Kévin

Police

Quand on se connait, c’est bien parce qu’on peut se permettre de se faire des blagues et de dédramatiser, ce qui n’est pas si dramatique. Depuis un moment, j’avais remarqué  que Kévin, il faisait des spirales de dingue pour les

Police

Quand on se connait, c’est bien parce qu’on peut se permettre de se faire des blagues et de dédramatiser, ce qui n’est pas si dramatique. Depuis un moment, j’avais remarqué  que Kévin, il faisait des spirales de dingue pour les

Dessur

Pour Noël, on fait un sapin sur du papier kraft, on met plein de colle qui colle à fond mais pas les doigts. Et après sur le dessur on colle des petits bouts d’épines de vrai sapin qu’on a découpé

Dessur

Pour Noël, on fait un sapin sur du papier kraft, on met plein de colle qui colle à fond mais pas les doigts. Et après sur le dessur on colle des petits bouts d’épines de vrai sapin qu’on a découpé

Implacable

Kévin, c’est le genre de gamin qui vous renvoie tout l’absurdité de ce qu’on peut leur demander…Parce que parfois, on pose de fausses questions, des prétextes pour faire écrire, reformuler, expliciter… Et leurs réponses, nous renvoient qu’on joue à faire semblant. A

Implacable

Kévin, c’est le genre de gamin qui vous renvoie tout l’absurdité de ce qu’on peut leur demander…Parce que parfois, on pose de fausses questions, des prétextes pour faire écrire, reformuler, expliciter… Et leurs réponses, nous renvoient qu’on joue à faire semblant. A

Par la table

«-Eh maîtresse, mon stylo y marche des fois, mais après non, c’est relou. -Ben c’est parce que tu écris directement la feuille sur le bureau, t’as qu’à mettre un truc en dessous, ben la chemise, tiens. -[…] Ah ouais, carrément

Par la table

«-Eh maîtresse, mon stylo y marche des fois, mais après non, c’est relou. -Ben c’est parce que tu écris directement la feuille sur le bureau, t’as qu’à mettre un truc en dessous, ben la chemise, tiens. -[…] Ah ouais, carrément

Ah bon?

« Ah putain, j’ai trop mal aux poignets. -Ah bon? -Ouais, toi t’es rapide, mais moi…j’appuie comme un fou sur mon stylo ».

Ah bon?

« Ah putain, j’ai trop mal aux poignets. -Ah bon? -Ouais, toi t’es rapide, mais moi…j’appuie comme un fou sur mon stylo ».

Des fois j’oublie tout

On révisait les tables de multiplication, celles qu’on était en train d’apprendre. Et Kévin, il s’est approché de mon bureau. « -Maîtresse, est-ce que toi t’oublies tout en une minute des fois? Moi ça me le fait pour ça, là. -Ça

Des fois j’oublie tout

On révisait les tables de multiplication, celles qu’on était en train d’apprendre. Et Kévin, il s’est approché de mon bureau. « -Maîtresse, est-ce que toi t’oublies tout en une minute des fois? Moi ça me le fait pour ça, là. -Ça

Savoir lire

Kévin, il est inépuisable. Branché sur triphasé et aussi solide qu’un glaçon sorti du frigo. Depuis deux mois, j’essaie de le persuader  qu’il sait lire. Bien sur, pas aussi vite que les autres, mais pas forcément non plus très lentement.

Savoir lire

Kévin, il est inépuisable. Branché sur triphasé et aussi solide qu’un glaçon sorti du frigo. Depuis deux mois, j’essaie de le persuader  qu’il sait lire. Bien sur, pas aussi vite que les autres, mais pas forcément non plus très lentement.