Eh bé

14h30. Réveil de la sieste. Cheveux ébouriffés. Regard vague.

« -Maîtresse, on peut partir de l’école sans nos mères?

-Mmmhhh… non.

Eh bé moi, hier, ma mère elle était petite.Voilà. »