Articles Tagués: Constat

Quelquefois

« Quelquefois il y a des choses que personne, que personne ne peut expliquer… Et des questions que l’on se pose, sans réponse, sans réponse, parfois sont restées. » C’était les paroles d’une chanson de ce soir. Les élèves ont travaillé toute

Quelquefois

« Quelquefois il y a des choses que personne, que personne ne peut expliquer… Et des questions que l’on se pose, sans réponse, sans réponse, parfois sont restées. » C’était les paroles d’une chanson de ce soir. Les élèves ont travaillé toute

« Faisant Fonction »

Étonnamment, les Inspecteurs n’ont pas toujours de frais de déplacement, ni de lettre de mission, ni d’indemnité particulière, ni de grande fenêtre à leur minuscule bureau du fond du couloir. Mais des états d’âme, des dossiers empilés, des bics rongés,

« Faisant Fonction »

Étonnamment, les Inspecteurs n’ont pas toujours de frais de déplacement, ni de lettre de mission, ni d’indemnité particulière, ni de grande fenêtre à leur minuscule bureau du fond du couloir. Mais des états d’âme, des dossiers empilés, des bics rongés,

Haut, bas, fragile

On est encore au mois de juillet, retraite d’une collègue dans la cour d’une petite école, trente-six degrés à l’ombre, la température ne redescend pas et l’année se termine après une soirée arrosée et émouvante. A deux pas de là, une autre fête.

Haut, bas, fragile

On est encore au mois de juillet, retraite d’une collègue dans la cour d’une petite école, trente-six degrés à l’ombre, la température ne redescend pas et l’année se termine après une soirée arrosée et émouvante. A deux pas de là, une autre fête.

Obrigado

Hier, j’ai passé la journée avec des collègues venus d’ailleurs, voir si l’herbe est plus verte par chez nous. Le soir, une femme du groupe s’est approchée, et elle m’a dit avec un grand sourire: « Si on travaille dans le solitude, ça peut pas ».

Obrigado

Hier, j’ai passé la journée avec des collègues venus d’ailleurs, voir si l’herbe est plus verte par chez nous. Le soir, une femme du groupe s’est approchée, et elle m’a dit avec un grand sourire: « Si on travaille dans le solitude, ça peut pas ».

Plongée

Il y a les rapports de stages qui sont bourrés de fautes et dont le massicot a scalpé toutes les majuscules. Et ceux qui ont des pages d’annexes, des photos « Impression Laser » sur du papier 90g. J’en ai huit sous

Plongée

Il y a les rapports de stages qui sont bourrés de fautes et dont le massicot a scalpé toutes les majuscules. Et ceux qui ont des pages d’annexes, des photos « Impression Laser » sur du papier 90g. J’en ai huit sous

Aimantation

La formation, ça t’arrive parfois quand tu ne t’y attends pas vraiment. Dans ma classe, j’ai une tornade d’optimisme. Mais ultra fatigante. Une petite qui rit tout le temps, lève tout le temps le doigt, sait tout le temps, a

Aimantation

La formation, ça t’arrive parfois quand tu ne t’y attends pas vraiment. Dans ma classe, j’ai une tornade d’optimisme. Mais ultra fatigante. Une petite qui rit tout le temps, lève tout le temps le doigt, sait tout le temps, a

Parpaing

Souvent j’en parle, du jeudi. Quand je suis seule dans le bureau et qu’arrive un expulsé. C’est toujours dans ces mêmes moments que les élèves racontent. La maison, la classe, la vie. De préférence même, les trois en même temps.

Parpaing

Souvent j’en parle, du jeudi. Quand je suis seule dans le bureau et qu’arrive un expulsé. C’est toujours dans ces mêmes moments que les élèves racontent. La maison, la classe, la vie. De préférence même, les trois en même temps.