Être une femme

Ce matin, on fabriquait des invitations avec plein de paillettes collées et de mots qu’on avait écrits, en tirant la langue sur le côté. Parce que bientôt, on va manger tous ensemble le soir, avec les parents. Et on avait mis un petit post-it sur la porte de la classe pour que Sonia frappe si elle passait par là. Sonia c’est la « dame de cantine ». Et elle a frappé. Là, Juliette lui a donné l’invitation, et elles étaient très fières toutes les deux. On lui a tout expliqué pour qu’elle ait vraiment envie de venir. Les toasts au thon tartiné, les chips, et la salade avec des nouilles et du maïs qu’on va fabriquer.

Et puis quand la porte s’est refermée, Juliette elle ma regardée d’un air ébahi et elle m’a dit: « Mais en fait, Sonia, elle fait quoi?

-Mmmh, ben elle fait le ménage dans l’école, les toilettes, l’appel de la cantine, des fois elle répond au téléphone, elle accueille les gens si ça sonne, des trucs comme ça quoi.

-Ah oui, en fait elle fait tout.

-Elle fait beaucoup oui.

-Alors, moi quand je serai grande, je veux être une femme. De ménage. Et si mes parents ils veulent pas, je serai coiffeuse. »