Vide

fin d anne 2A la fin de l’année, c’est un moment étrange parce que les élèves ils sont contents et surexcités par les vacances. Comme nous. Et en même temps, ils sont un peu tristes. Pour plein de raisons différentes. Comme nous. Juliette, elle m’a dit: « Moi, j’aurai pas de chance pendant les vacances. Mon papi, il va regarder le Tour de France pendant tout le temps. Et en plus, y a que des chaises et même pas de canapé dans sa cuisine. » Ca m’a rappelé aussi le salon de quand t’es petite. Le temps a l’air de passer très lentement. Les adultes s’endorment devant le Tour de France et nous, on s’ennuie un peu.

Wendy elle m’a offert une plante qui va pas mourir et elle m’a souhaité des « bonnes vacances à la maison. »

Et Icham, il m’a demandé tous les jours si j’allais pleurer de joie à la fin de la semaine. A vrai dire, j’avais plutôt envie quand ils se sont mis en rang pour la dernière fois, de la dernière heure. Avant je ne sais pas quand… C’était pas de la joie, c’était comme un gros manque, d’avance.

Mais la maîtresse qui pleure c’est pas très « contenant » comme dirait la psychologue scolaire. Et les enfants, certains, ils ont vraiment besoin de « grands » qui les rassurent, tous les jours et surtout le dernier. Icham, j’ai vu qu’il voyait. Mais il a rien dit. Et d’un coup au portail, ils étaient tous partis.