Parentalité

chuckyTous les jours dans la classe, un élève amène un objet de la maison pour le montrer, raconter… Cette année, j’ai bien expliqué qu’on avait aussi le droit d’amener un truc moche , mais qu’on devait dire pourquoi on trouvait ça moche, ou autre.  Le « ou autre » prend là toute sa force.

Comme on lisait un texte sur les escargots, Bruce, il me dit :

« -Moi  je voudrais amener une poupée d’Amérique comme objet, aux autres.

-Ah, ben d’accord, tu t’inscris et puis tu la présenteras aux autres.

-Tu sais c’est qui ma p’tite sœur Tifani ?

-Ouais.

-Ben tu sais, elle fait plein de bêtises tout le temps ?

-Euh, oui possible.

-Et ben mon père il a acheté une poupée d’Amérique avec internet, elle a des vis et des cicatrices dans la tête, et même un œil crevé, ça fait trop peur j’te dis.

-Ah oui, quand même…

-Et ben, quand elle fait des bêtises Tifani, mon père, il lui met dans son lit la poupée.

-Mais ça marche ?

-Non.

-Et moi, tu sais c’qui me fait ? C’est pareil, il me met dans la caravane, tout seul. Il barre la porte au moins une heure. Après, il pose la poupée devant moi, et je dois la guetter dans les yeux.

-Et tu le fais?

-Ben non, j’bouge dans la caravane tout ça. »

Bon, Bruce, en fait, il est aussi sympa qu’il fait peur et il a surtout pas l’air traumatisé du tout, par ce mode éducatif plutôt efficaço-radical.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s