Chouchou

C’est mal d’avoir un chouchou, c’est très mal. Mais un chouchou caché, ça passe. Si personne ne s’en rend compte.

Kévin, il s’est imposé. Il est aussi génial qu’épuisant. Et si de temps en temps, il va prendre l’air dans la classe d’à côté, c’est parce que la passion a besoin d’oxygène, comme tout ce qui brûle. Il faut l’avoir à l’œil ou sous la main, cela dépend du moment… De toute façon, je ne peux pas le perdre, il m’informe en temps et en heure de ses états d’âmes.

Il relève la tête d’un air ébahi avec son œil toujours étonné : « Oh, je crois que j’ai lu ». Ou se décourage sur un exercice de conjugaison. Présent, passé, futur; il faut ranger des phrases.

Franchement à quoi cela sert-il? Il se le demande sans doute. Il faut classer: « Ma dent a poussé ».  Il marmonne pour lui tout seul: « Pfff bon, ça, j’arrive pas » sur un ton d’adulte qui essaierait d’allumer un barbecue et dirait « Bon ben là, ça prend pas ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.