Septembre

Photo Kali Meunier. Tous droits réservés.

C’est un peu tout le temps pareil. Un brin désuet et tout vieux. Ritualisé et tout neuf à chaque fois.

Et tout le monde n’aime pas ça.

Les crayons sont tous pointus. Les règles, pas encore cassées, les bics, pas encore rongés et les cahiers sentent le papier tout neuf si on plonge le nez dedans.

Les enfants ont tout ce qu’il faut dans leur cartable et surtout plein d’angoisses chroniques:

« -Mon père, il m’a encore acheté un cartable Barbie. J’en ai marre. Il a fait trois magasins mais c’était le seul cartable à roulettes, alors il l’a pris. Mais il va pas m’en acheter des Barbie jusqu’en 6ème, hein maîtresse? »

Un commentaire

  1. LEBERT

    J’aime bien les dialogues des enfants souvent en décalage avec ce que veulent leurs parents pour eux ( le meilleur bien sur!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.